AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Brochettes de fruits et foraging.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage


Margaux

omnicolore

Féminin
Messages : 1247
Age : 26
Localisation : Pays de la Loire

MessageSujet: Re: Brochettes de fruits et foraging.   Mer 5 Jan 2011 - 15:34

shouya a écrit:
Margaux a écrit:

Ce n'est pas seulement pour moi que je fais ça, c'est surtout pour eux, mais il faut je pense voir son perroquet voler en extérieur pour comprendre tout le bien que ça peut leur faire!

Oui cette légèreté, cette liberté, cette facilité... Des fois tu as l'impression de voler avec eux, de sentir le vent.
C'est super gratifiant pour soit même je trouve. C'est du bon dans tous les sens.


Tu peux me dire le nom de ton produit anti picage?

Le risque de les perdre frôle le 0 s'ils ont appris à voler, et si on choisit bien l'environnement!

Un perroquet ne revient pas par ce qu'il n'a pas envie (anthropomorphisme), mais pour une raison bien précise, la peur en général, provoque une réaction instinctive de fuite, le perroquet s'envole a une vitesse ahurissante sans regarder derrière lui, et une fois qu'il se calme, ben il ne sait plus où il est!
Il faut apprendre à son perroquet à connaître l'environnement dans lequel il est, mais surtout lui apprendre à voler, revenir, réagir en cas de peur! Tout cela se conditionne, très facilement quand l'oiseau est jeune!
Quand les poussins de chez nous sortent de leur nichoir, ils ne sont pas plus démunis que ce qui sortent d'un nid à l'état sauvage! Tout est une question d'apprentissage!

Le vol est un besoin à part entière, ils en ont vraiment besoin! Aucun animal n'apprécie de rester cloîtré dans un environnement fermé! Et en particulier un animal aussi intelligent que le perroquet! Qui finit par en souffrir tôt ou tard!

Mais il est clair qu'un organisme ne peut pas vouloir quelque chose qu'il ne connait pas. Un perroquet qui n'a jamais voler, n'appréciera sans doute pas vraiment les premières fois, il hésitera, prendra peur souvent... mais il faut insister, car une fois qu'il est plus à l'aise, il prend plaisir, et comble sa frustration antérieure!

Enfin, il ne faut pas commencer dehors avec les nouveaux! Les perroquets adultes sont difficiles à entraîner, et tous les perroquets ne sont pas de bons candidats, ça semble être plus une question d'individus, qu'une question d'espèces finalement...
beaucoup de gens font du vol libre, parfois à en toute connaissance de cause ou de façon inconsciente, mais en général ils ne préfèrent pas en parler, car le sujet fait débat.

J'utilise l'antipicage vendu par quality-bird, je ne sais pas quelle marque c'est exactement, je ne l'ai pas sous la main...
Revenir en haut Aller en bas


shouya

omnicolore

Féminin
Messages : 2084
Age : 36
Localisation : Quelque part dans le Gard...

MessageSujet: Re: Brochettes de fruits et foraging.   Mer 5 Jan 2011 - 16:35

Bin oui c'est un débat. MAIS chacun devrait faire pour le mieux.
Nos amazones ne savaient pas voler. D'ailleurs c'est simple, lorsque la femelle est morte et la quarentaine finie, on a mis mr dans une volière temporaire de 3m de long avec un pote! Je ne sais pas combien de semaines il a mis pour utiliser ces ailes afin d'aller d'un perchoir à un autre.
Je ne vois pas l'intérêt de détenir des animaux dans les conditions où étaient les notres et dans les conditions d'où était ton gris. C'est vraiment criminèl. Des animaux si sensibles et si intélligents c'est vraiment triste, ils ressente tout. Ils sont très malins!
Quand on y pense ça fait un peu penser à l'esclavage malgré que l'on ne parle pas d'être humain, tout ces animaux contenu et maltraités.
Je connais une femme qui maintient son gris dans une cage à grande perruche. Il mange un mélange perrok avec visuellement 90% de tournesol strié. Jamais de fruit et légume, eau dégueulasse avec des algues qui poussent. UN perchoir près des gamelles. Il est seul, EAM et ne sort jamais. Quand il crie on dépalce sa cage sur la terrasse de la maison et parfois il est tapé avec une tapette à mouche.

Quand tu dis qu'un perroquet ne revient pas parce qu'il en a envie mais par peur, je ne suis pas d'accord.
Un perroquet revient vers toi parce que tu fais parti de son groupe, qu'il a confiance en toi et que justement tu représentes la sécurité car pour un oiseau l'isolement est synonyme de danger de mort. Seul il est la proie facile d'un prédateur, son instinct de survie lui indique.
anthropomorphisme --> un terme que je n'ai pas trop. Il s'applique parfois je l'accorde quand un humain pense que son animal a besoin de bonbon parce que lui en mange, mdr l'exemple qui tue!
Pas mal d'animaux ressentent nos émotions. On a pas tous le même mode de vie en société c'est culturel et génétique pour les humains! pour les autres animaux c'est génétique... un chien est dans une meute, un oiseau dans un groupe MAIS ça n'empeche pas que les animaux ont des sentiments et que selon l'espèce l'instinct ne dicte pas les mêmes choses donc les réactions ne sont pas les mêmes.
Perso j'ai déjà vu mon chien venir me voir si je suis triste (et dans la vie ça n'arrive pas qu'une fois) j'ai pu constater à mainte repris qu'il agit toujours d'une manière lorsque c'est le cas. On voit qu'il ressent et vient te réconforter. Comme je vois si lui est triste, ou alors je sais s'il est malade ou qu'il stressé et selon l'élément stressant ce n'est pas pareil.
Si l'on voit des oiseaux se piquer de stress (un stress peur être exprimé par de la peur, un changement dans la vie de l'oiseau, la perte d'un congénaire, un manque affectif) c'est qu'ils ressentent des émotions et pas simplement de la peur. L'anxiété de séparation existe aussi chez les oiseaux.

Pour l'histoire du vol libre, c'est sur qu'un oiseau habitué à tout type de situation ne sera moins enclins à la peur. Donc l'idéal c'est de les habitué à tout... absolument tout.
Nous allons à la rivière avec nos chiens et notre oiseau, à la montagne, à la forêt, dans les champs, en voiture et aussi près des habitations. Elle sort avec nous lorsque l'on va s'occuper des oiseaux qui sont en volière, on passe l'aspirateur avec elle, on bricole on fait du bruit. Lorsqu'elle était bébé et qu'elle ne savait pas voler on l'enmenait déjà au jardin et un peu partout dans la nature pour s'habitue de suite à la voiture, aux bruits de l'eau à tout...
J'ai déjà vu un male rester près de sa femelle au sol et lui tirer les ailes , on voyait bien qu'il n'était pas bien.
Revenir en haut Aller en bas


Margaux

omnicolore

Féminin
Messages : 1247
Age : 26
Localisation : Pays de la Loire

MessageSujet: Re: Brochettes de fruits et foraging.   Mer 5 Jan 2011 - 17:08



Je ne pourrais pas rester indifférente à une telle situation! Pauvre perroquet, il faut contacter les services vétérinaires!

Oui c'est de la maltraitance, au même titre que pour un humain! Je ne vois pas pourquoi un animal aura moins le droit d'être sauvé qu'un être humain!
Les deux peuvent souffrir, tant physiquement que psychologiquement!
Les perroquets font parties des espèces très intelligentes qui sont capables plus que d'autres de s'adapter au détriments de leurs besoins!
Mais forcément, ils en souffrent un jour ou l'autre!

En fait, ce n'est pas vraiment ce que je voulais dire... pour les histoires de fuites.
J'entend souvent des témoignages de gens qui ont vu leur perroquet s'envoler à l'extérieur, prostré sur une branche et incapable de redescendre.
Et ces personnes là disent régulièrement, à tort, que leur perroquet préférait la liberté, et qu'il ne voulait pas redescendre par crainte d'être remis en cage!
Il y a beaucoup d'anthropomorphisme là-dedans, car la notion de "liberté" est très abstraite pour les animaux.

Un perroquet qui n'a jamais connu l'extérieur, qui, du jour au lendemain se retrouve dehors, perché tout en haut d'un arbre ne peut éprouver le moindre sentiment de liberté!
C'est une situation tout à fait inconnue pour lui, bien qu'il soit génétiquement programmé pour cela, de prime abord, ce n'est pas ce qui intervient.

Un perroquet qui a vécu en intérieur, sans avoir à exercer ses ailes normalement (en intérieur l'altitude est limitée, il n'y a pas d'éléments perturbateurs, comme le vent, ou autres évènements...) n'a donc pas été conditionné pour agir dans une situation inconnue en extérieur.
Ce n'est pas qu'il ne veut pas revenir, c'est simplement que l'inconnu génère une méfiance, le perroquet s'en tient à son instinct, qui lui demande de se faire le plus discret possible et de ne pas amorcer un vol qui le ferait atterrir on ne sait où!

Ce perroquet là n'a pas appris à voler, et ne peut revenir auprès de ces propriétaires!
Ce n'est pas une question de "crainte d'être remis en cage", mais plus un problème qu'il n'a jamais appris à résoudre.

Tout n'est pas instinctif chez les animaux, ils ont besoin, dès leur plus jeune âge d'apprendre, afin de réagir au mieux aux situations lorsqu'elles se présenteront tout le reste de leur vie!
Mais avant de prendre l'initiative de résoudre un problème, c'est une réaction instinctive qui vient en premier.

C'est exactement pareille chez les humains.

J'ai déjà eu affaire à ses problèmes, j'ai déjà vu 4 de mes oiseaux partir à l'extérieur et pourtant je les ai retrouvé tous les 4!
Je ne suis pas une chanceuse pour autant, simplement, en ayant pris la peine de faire connaître à mes oiseaux EPP et EAM, l'environnement dans lequel ils vivaient, et en les ayant inciter à utiliser leurs ailes, il a été beaucoup plus facile pour eux de revenir au bercail!
ça ne s'est pas toujours fait à la seconde près!

Comme je l'ai dit, la première réaction face à l'inconnu est la peur ou la méfiance, qui s'estompe au bout d'un moment en fonction des individus et de leur éducation.
Il a fallu parfois quelques minutes, ou quelques jours pour que mes oiseaux osent revenir à leur cage!

Un autre problème peut survenir, l'excès de curiosité! Certains perroquets sont très vite à l'aise, ce qui les pousse à tout visiter, et rend ainsi leur retour plus long. Et cette curiosité peut provoquer des accidents.

Un perroquet qui a bien appris le rappel reviendra, même s'il a la frousse, ou si l'endroit l'intéresse! Puisque en effet, le groupe est plus important que tout le reste!



Revenir en haut Aller en bas


midori2005

diamant de Gould

Féminin
Messages : 293
Age : 29
Localisation : Quelque part en Belgique

MessageSujet: Re: Brochettes de fruits et foraging.   Mer 5 Jan 2011 - 17:16

:O
tu pense qu'on sais aussi a prendre a un petit oiseau le rappel ?et si oui comment ?
parce que le vol libre et tout ca, on vois surtout les grand perroquet, mais les tout petits...
Revenir en haut Aller en bas


Margaux

omnicolore

Féminin
Messages : 1247
Age : 26
Localisation : Pays de la Loire

MessageSujet: Re: Brochettes de fruits et foraging.   Mer 5 Jan 2011 - 17:57



Les petits sont de bons candidats, ils peuvent aussi bien apprendre le rappel qu'un gros!

Mais tu vois, comparé à un ara, les petits craignent beaucoup plus les dangers, et même, se perdre!

Un ara se repère facilement dans un grand espace, alors qu'un petit perrok', rien que dans un buisson on peut facilement le perdre de vue!

Les risques sont donc bien plus grands!

Mais certains le pratiquent avec des calos, des inséparables, des youyous et des conures, les conures d'ailleurs sont souvent d'excellents free-flighters puisqu'elles ont un vol sûr et que rien ne leur fait peur!
Revenir en haut Aller en bas


midori2005

diamant de Gould

Féminin
Messages : 293
Age : 29
Localisation : Quelque part en Belgique

MessageSujet: Re: Brochettes de fruits et foraging.   Mer 5 Jan 2011 - 18:01

ha bon Smile
bha deja un rapel a travers la maison ce serrais bien ... quoi que...en genral la femelle ne volle jamais bien loin, elle veux pas me perdre de vue, si je change de place elle reviens direct chez moi :s
Revenir en haut Aller en bas


shouya

omnicolore

Féminin
Messages : 2084
Age : 36
Localisation : Quelque part dans le Gard...

MessageSujet: Re: Brochettes de fruits et foraging.   Mer 5 Jan 2011 - 19:24

Oui c'est de la maltraitance, au même titre que pour un humain! Je ne vois pas pourquoi un animal aura moins le droit d'être sauvé qu'un être humain!

Oui tu as raison!

En fait, ce n'est pas vraiment ce que je voulais dire... pour les histoires de fuites.
J'entend souvent des témoignages de gens qui ont vu leur perroquet s'envoler à l'extérieur, prostré sur une branche et incapable de redescendre.
Et ces personnes là disent régulièrement, à tort, que leur perroquet préférait la liberté, et qu'il ne voulait pas redescendre par crainte d'être remis en cage!
Il y a beaucoup d'anthropomorphisme là-dedans, car la notion de "liberté" est très abstraite pour les animaux.

Oui là je suis oki. Mais il y a des espèces (je parle pour le vol libre) plus flippées que d'autres notemment les perrok africain qui lorsqu'ils ont peur fuient tout droit et ce retourne quand c'est trop tard. C'est pour ça qu'il y a beaucoup de perte chez ces espèces.

Un perroquet qui n'a jamais connu l'extérieur, qui, du jour au lendemain se retrouve dehors, perché tout en haut d'un arbre ne peut éprouver le moindre sentiment de liberté!
C'est une situation tout à fait inconnue pour lui, bien qu'il soit génétiquement programmé pour cela, de prime abord, ce n'est pas ce qui intervient.

Et oui! Mes youyous qui sont dehors ont eu une fois la cage (maintenant c'est une volière) ouverte pendant AU moins 2 heures!
Eux ne font pas de vol libre. Purée, je passe devant la cage et plus de youyou... La femelle n'était pas loin, elle est eam mais pas très sympa et pas apprivoisée non plus. Juste pas craintive, elle mange à la main. C'était l'épuisette ou je la perdais, j'ai réussi à l'attraper. On cherchait le mâle desesperement (lui trop apprivoisé mais pas de vol libre non plus), il était tout en haut d'un arbre, bloqué en train de hurler à l'aide...
à force de l'appeler en bas, il est revenu sur mon doigt. J'étais contente
geek


Tout n'est pas instinctif chez les animaux, ils ont besoin, dès leur plus jeune âge d'apprendre, afin de réagir au mieux aux situations lorsqu'elles se présenteront tout le reste de leur vie!
Mais avant de prendre l'initiative de résoudre un problème, c'est une réaction instinctive qui vient en premier.

Bien sur que non c'est exactement comme nous, nous venons au monde avec de l'inné et au fil de notre vie selon notre histoire, nous gagnons en expériences et en leçons qui forment nos connaissances et donc inflencent nos choix, nos sentiments.

Comme je l'ai dit, la première réaction face à l'inconnu est la peur ou la méfiance, qui s'estompe au bout d'un moment en fonction des individus et de leur éducation.
Il a fallu parfois quelques minutes, ou quelques jours pour que mes oiseaux osent revenir à leur cage!

... au fil de notre vie selon notre histoire, nous gagnons en expériences et en leçons qui forment nos connaissances et donc inflencent nos choix, nos sentiments

Un perroquet qui a bien appris le rappel reviendra, même s'il a la frousse, ou si l'endroit l'intéresse! Puisque en effet, le groupe est plus important que tout le reste!

Quelques fois il y a aussi le cas de l'oiseau qui s'amuse sur sa branche et qui s'amuse tant qu'il peut. Je ne sais pas à quoi marche tes oiseaux mais nous c'est bon, calins et félicitations mais parfois la branche à ronger est plus amusant pendant quelques minutes et plus fort que tout le reste. Donc on poirote car on ne veut pas qu'elle soit hors de portée de vue. Par contre si elle est effrayée par autre chose pendant qu'on l'attend, là elle s'empresse de nous rejoindre! pas folle la guêpe!
Revenir en haut Aller en bas


Margaux

omnicolore

Féminin
Messages : 1247
Age : 26
Localisation : Pays de la Loire

MessageSujet: Re: Brochettes de fruits et foraging.   Mer 5 Jan 2011 - 20:06



C'est certain que les individus apprennent tout au long de leur vie, mais c'est plus ou moins le cas selon les espèces.
Certains animaux ont une capacité d'apprentissage très limitée, et d'autre, sont incapables d'apprendre et de gagner de l'expérience (je parle d'espèces plus primitives), contrairement à nous humains, et aux perroquets.

La majorité des animaux apprennent surtout durant leur jeune âge, et ensuite, peuvent évidemment apprendre, mais avec moins de facilité (exemple avec l'apprentissage des langues, très rapide avec des enfants, moins avec des adultes). L'expérience et les habitudes acquises durant la jeunesse conditionnent énormément la personnalité et ainsi les capacités d'apprentissage (cette notion est assez récente).

L'expérience s'acquière une fois que la situation est connue, mais avant, elle n'intervient pas, ou seulement s'il est possible de faire des comparaisons, mais pas en premier lieu.

Un exemple:
Un humain soulève une pierre, il se retrouve face à un serpent!
Première réaction instinctive: peur!
Deuxième réaction: questionnement, utilisation de notions connues (c'est un serpent, il peut être dangereux)
Dernière réaction: réponse au problème, danger présent, fuite.

Tout ceci se passe très rapidement.

La réponse sera très différente si la personne a précédemment appris à connaître les serpents, différencier les espèces dangereuses, et à les manipuler!
Ou encore, la réponse peut-être encore plus différente si l'individu ne sais pas ce qu'est un serpent, s'il est dangereux ou non. Après la surprise et la peur, peut venir la curiosité. Si cet individu se fait mordre, il retiendra la leçon, et l'évènement sera une expérience dont il se resservira dans une situation similaire future.

C'est un peu ce qui se passe dans la tête des perroquets, bien que la part d'instinct soit plus grande.

Et bien sûre, comme je l'ai dit, il n'y a pas que la fuite, l’excès de curiosité peut être un problème durant le vol libre. Il faut parfois patienter même avec des oiseaux très entraînés avant d'obtenir une réponse. Mais s'il a été suffisamment entraîné, une fois lassé de sa découverte, il répondra au rappel.

Il n'y a pas que le groupe en réalité qui fait qu'un perroquet revient, il y a beaucoup de facteurs, le territoire (beaucoup d'espèces sont très attachées à leur territoires, dites sédentaires), la nourriture (pas de raisons d'aller voir ailleurs s'il y a tout par ici, ou sinon c'est de la curiosité), le confort, les activités, le vécu, les expériences ect...

Intéressante cette discussion!


Revenir en haut Aller en bas


shouya

omnicolore

Féminin
Messages : 2084
Age : 36
Localisation : Quelque part dans le Gard...

MessageSujet: Re: Brochettes de fruits et foraging.   Mer 5 Jan 2011 - 21:43

Oui ça change. Si seulement plus de gens s'intéresseraient à ce domaine, il y aurait moins d'oiseaux malheureux!
Revenir en haut Aller en bas


Margaux

omnicolore

Féminin
Messages : 1247
Age : 26
Localisation : Pays de la Loire

MessageSujet: Re: Brochettes de fruits et foraging.   Mer 5 Jan 2011 - 22:14



Oui c'est sûr!

La plupart des détenteurs de perroquets se soucis surtout du rapport qu'ils ont avec leur animal, plus que les besoins de l'animal!

Comme on voit tous les bouquins d'autodidactes qui à mes yeux sont des ramassis de conneries! Qui incitent à l'humanisation, et finalement à l'incompréhension totale de la nature de l'animal que l'on détient!

Comment peut-on le rendre heureux? Par le simple fait de ne pas le connaître?

Un perroquet, comme tout autre animal n'est pas un jouet vivant venu sur cette terre pour combler les troubles affectifs d'un être humain! C'est un individu à part entière, descendant d'une espèce qui a évolué depuis des millions d'années vers ce qu'elle est aujourd'hui!

Ce n'est pas en quelque décennies de domestication qu'on fait d'un loup un chihuahua!
Les perroquets sont encore loin d'être domestiqués!

Leur détention ne devrait pas être accessible à tous selon moi! Quand on constate l'étendu des dégâts, les nombreux abus! Combien d'animaux de compagnon souffrent actuellement de notre ignorance? Je n'ose l'imaginer!

Encore aujourd'hui j'ai lu l'histoire d'un cacatoès qui vivait dans une cage à lapin d'appartement, et qui s'était lui même mutilé jusqu'à se perforer profondément le jabot. Détresse ignorée de ses maîtres qui préféraient opter pour l'euthanasie!
Comment peut-on se regarder dans une glace après avoir infliger cela à un être vivant?

Heureusement une âme charitable est passée par là, mais nombreux sont des animaux à se faire euthanasier chaque jour pour des raisons qui n'en sont même pas!
Moi ça me révolte!

Hier j'ai vu un reportage très intéressant sur la célèbre clinique Brasseur en Belgique. Les maîtres semblaient dévoués, prêts à tout pour sauver leur compagnon! Ils leur offraient tout leur amour, des jeux, des bisoux et des papouilles à profusion!
Un ignorant se dirait que ces animaux sont chanceux...

Mais moi ce que j'ai vu, ce sont des maîtres en mal d'amour, qui reportait leur affection sur un animal, grâce auquel ils gardaient un certain équilibre...
Mais qu'en est-il de l'animal et de ses besoins? Un animal ne vit pas pour se faire cajoler et aduler comme un enfant! Il en souffre comme le commentait un ethnologue à la fin du reportage! Il a dit quelque chose de très juste "l'anthropomorphisme est une forme de maltraitance"!
Revenir en haut Aller en bas


shouya

omnicolore

Féminin
Messages : 2084
Age : 36
Localisation : Quelque part dans le Gard...

MessageSujet: Re: Brochettes de fruits et foraging.   Mer 5 Jan 2011 - 23:24

Ho arrêtes ça m'enerve aussi...
Mais malheureusement c'st ainsi que tourne le monde et l'on ne pourra rien y changer. C'est triste, pauvre bête...
L'être humain est mauvais. Il ne respect rien, jètes ces papiers par terre, attache son chien à un arbre au moment des vacances, abandonne ces gosses...
Sur le champs voisin de la maison de ma tante, un mec pose ces cheveaux et ne leur donne pas à boire. ça arrive régulièrement de trouver un cheval mort!!!
Alors comment veux tu qu'il fasse de la psychologie et aprenne pour le bien être de ces oiseaux?
Quand on va dans des élevages parfois et que l'on voit les oiseaux dans des box ou volières insalubres...
Bon bref...
Revenir en haut Aller en bas


Margaux

omnicolore

Féminin
Messages : 1247
Age : 26
Localisation : Pays de la Loire

MessageSujet: Re: Brochettes de fruits et foraging.   Mer 5 Jan 2011 - 23:47

Moi je ne peux pas me contenter de regarder, je veux changer les choses, et je vais tout faire!

C'est le seul but de ma vie!

Même si c'est peine perdue, au moins j'aurai essayé!
Revenir en haut Aller en bas


shouya

omnicolore

Féminin
Messages : 2084
Age : 36
Localisation : Quelque part dans le Gard...

MessageSujet: Re: Brochettes de fruits et foraging.   Jeu 6 Jan 2011 - 11:02

Changer les choses c'est peine perdu!
Perso je ne me contente pas de regarder mais tu ne peux pas aller chez les gens pour leur retirer leurs animaux. J'ai déjà signalé plusieurs animaux en tous genres...
Va déjà réussir à faire retirer un chien qui vit dans une voiture 24/24h et tu vas voir! avec leur lois à la con de bien meuble!
Avec mon mari s'est mis pendant 3 semaines à vouloir faire dégager un rott qui vivait nuit et jour dans une voiture... Tu crois qu'ils ont bougé? Personne! ni la police municipale, ni la gendarmerie, ni la police nationale, NI LA SPA!!!! Alors... un pays civilisé comme le notre! Donc euhhh voilà! Si tu crois qu'ils vont se déplacer quand tu leurs diras que tu connais un perroquet qui vit seul dans sa petite cage et que l'eau n'est pas changé tous les jours... Héhé!
Ha oui! Après on a pas voulu se contenter de regardé mais seulement le chien avait disparu!
D'ailleurs le précédent rott aussi avait été volé et caché dans notre cave! c'est comme ça qu'on s'est apperçue de l'histoire. Le premier a bien fini grace à nous qui l'avons sorti de la cave et enmener chez nous malgré nos 3 molosses. Ce chien avait fait plusieurs propriétaires mais le premier n'avait jamais changé les papiers donc on a retrouvé le premier et grace au bouche à oreille le dernier qui nous a expliqé qu'il était dans sa voiture à tel rue et qu'on lui avait volé. Le premier a voulu récupérer le chien. Le dernier en a pris un nouveau que l'on a surpris quelques jours après dans sa voiture attaché avec une laisse dans un coffre. la commence tout le périple qui n'a aboutti nul part.
Franchement chez nous on est plus tot du genre à choper des souris dans des pieges et allez les rejeter quelques kilomètres plus loin! ou alors les sortir de la gueule de nos chats, ha oui ramasser les chiens perdus et les pigeons à moitié crevé. Ou alors dépenser des fortunes dans les soins vétérinaires.
La dernière fois nous sommes allés chez un mec qui avait des inséparables, il avait choppé une fouine dans un piège et allait la tuer. On lui a demandé si on pouvait la prendre pour nous et la garder en cage il a dit oui (ça tombe bien on avait une cage dans le coffre. On a pris la fouine et on la relaché 30 km plus loin...
à pars aider certaines pauvres bêtes, tu ne pourras rien changer du tout et tu seras obligés de regarder.
Regardes les infos et tu comprendras que tu ne pourras rien changer. Il faut juste observer les gens pour voir que l'humain est en général pourri et égocentrique donc conclusion...

Moi je pense que certaines personnes devraient etre interdite à la détention d'animaux, qu'ils soient perroquets ou autres. Personne n'a le droit d'être prisonnier du caprice de l'homme.
Revenir en haut Aller en bas


Margaux

omnicolore

Féminin
Messages : 1247
Age : 26
Localisation : Pays de la Loire

MessageSujet: Re: Brochettes de fruits et foraging.   Jeu 6 Jan 2011 - 21:54

Je suis bien d'accord avec toi, et n'en pense pas moins!

L'être humain est pourri jusqu'à la moelle!

Mais... je ne me vois pas vivre en m'apitoyant sur leur sort, me disant que c'est peine perdue, et je préfère, si vraiment ça l'est, mettre directement fin à mes jours, plutôt que de mener une vie d'individu "normal", qui, à mes yeux, est complètement absurde, vide de sens!

Je préfère compter sur le peu d'optimisme qu'il me reste pour mener à bien mes ambitions!

Beaucoup de choses déjà ont changé...

Il y a quelques années je le rappelle, où tous les fervents défenseurs de l'environnement blâmaient l'importation, celle-ci était encore complètement légale!
Combien d'animaux ont été arrachés à leur terre d'origine? Transportés dans des conditions dignes d'un camp de concentration, pour finir en cage ridicule, histoire de satisfaire l'insatiable envie des hommes de tout posséder!
Oui, bien sûre c'est à cause de nous, amateurs d'exotismes que ces animaux ont été capturés, et importés en grand nombre, au point de disparaître pour certains! Nos perroquets sont les descendants de ces derniers, jamais nous ne devons l'oublier!

L'un des premiers livres sur les gris du Gabon indique même "il est judicieux d'acheter un perroquet d'importation, car le commerce de cette espèce fait vivre de nombreux villages locaux"!

Aujourd'hui cette phrase ferait exploser de colère n'importe quel novice!

Autre exemple cette pratique indigne, l'éjointage! Qui constituait à couper un fragment de chair important d'une des ailes des oisillons captifs, afin qu'ils ne puissent jamais voler! Complètement légale auparavant, et régulièrement pratiquée dans les zoos! Aujourd'hui cette mutilation est interdite, et punie par la loi.
Tout forme de mutilation envers un animal l'est!

Et aussi, en parlant des zoos... les animaux, directement capturés dans leur pays d'origine, dans le simple but d'exposer au public une collection bien garnie d'animaux vivant. Pas question de penser à leur bien être, il ne s'agissait pas de reproduire des conditions naturelles dans lesquelles les animaux se sentiraient bien, ou se reproduiraient! Cette optique n'existait pas, il ne s'agissait que d'une chose: montrer des animaux exotiques vivants!
Aucune prévention, aucune information sur le mode de vie, et le statut de l'espèce, non, de simples "oeuvres d'art" de Dame nature à contempler!

Certaines personnes, et associations, toujours plus nombreuses se sont battus pour changer la donne, et aujourd'hui, de nombreux changements s'opèrent!

Les zoos ne font plus qu'exposer, ils travaillent sur les conditions de vie, sur le bien être de leurs pensionnaires, ils informent, agissent, les reproductions en zoos ont permis à de nombreuses espèces d'être sauvées à l'état sauvage, comme le tamarin lion avec le zoo de la Palmyre.
Comme le ara de Spix avec le Loro Parque dont les effectifs ne font qu'augmenter, lentement, mais sûrement.

Beaucoup tentent de réparer les erreurs du passé. Bien que les victoires restent minimes, il en existe!

Je me battrais pour changer la vision des gens sur les animaux, et je me battrais pour changer la législation quant à leur détention. Je me battrai pour les associations et pour le sauvetage, la protection et la surveillance d'espèces en danger!
Je me battrai contre tous ces connards qui mettent à mal ces objectifs, jusqu'à la mort s'il le faut, rien ne pourra m'arrêter. Very Happy


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Brochettes de fruits et foraging.   Aujourd'hui à 0:52

Revenir en haut Aller en bas
 

Brochettes de fruits et foraging.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires de plumes :: ... Plumes captives ... :: Alimentation-
Sauter vers: